Avr 29

Secteur informatique : Plus de 30.000 cadres à recruter en 2011

Selon l’enquête annuelle de l’Apec « Perspectives de l’emploi cadre », la tendance très positive enregistrée par le secteur en 2010 devrait se confirmer en 2011 : les entreprises envisagent en effet de recruter au moins 31 000 cadres. Le marché ne devrait cependant pas retrouver son pic de 2007.

Des tendances plus positives pour les jeunes diplômés

En 2011, les entreprises continueront à privilégier l’expérience dans les
recrutements de cadres. Les embauches de jeunes diplômés devraient néanmoins
être plus nombreuses qu’en 2010 dans le secteur : environ 9 000.

Des recrutements surtout dans la fonction informatique

Dans le secteur, près de trois embauches de cadres sur quatre concernent la
seule fonction Informatique.

l’Île-de-France, toujours première région recruteuse de cadres

L’Île-de-France représente plus de 60 % des recrutements du secteur. Toutes les
autres régions pèsent pour moins de 10 %. La région Rhône-Alpes en 2011
comme en 2010 devrait très logiquement occuper la seconde place avec une
accélération des recrutements. A un niveau de volume moindre, la dynamique
devrait être la même en Aquitaine et dans le Nord-Pas-de- Calais. La région PACA
(avec la Corse) devrait connaître un niveau équivalent de recrutement à celui de
2010. Le volume des recrutements pourrait en revanche faiblir en Bretagne après
une très bonne année 2010.

Mar 08

Emploi cadre en 2011 : Début d’un cercle vertueux ?

Un cercle vertueux est à l’œuvre sur le marché de l’emploi cadre en 2011. Entretenu notamment par les investissements des entreprises, il devrait se traduire par une année de hausse sensible des recrutements de cadres qui oscillerait entre +3 et +10%, la fourchette haute étant la plus probable. Au total, 169 000 à 181 000 cadres pourraient être recrutés en 2011.

Jacky Chatelain, Directeur Général de l’Apec déclare : « Sur un marché de l’emploi globalement dégradé, un segment tire son épingle du jeu, celui des emplois qualifiés. Ainsi, tout nous laisse penser que la bonne orientation du marché de l’emploi cadre ne se démentirait pas en 2011. Ceci, après une année 2010 bien meilleure que prévue qui lui a permis de se redresser. »

Selon lui, « Le modèle économétrique construit par l’Apec met en évidence le fait que cette croissance devrait se poursuivre au-delà de 2011. Deux scénarios se dessinent : l’un avec une hypothèse haute et l’autre basse. Tous deux prévoient des volumes de recrutements de cadres assez voisins pour 2011 et 2012. Le premier scénario table sur des volumes d’embauches annuels en croissance régulière et atteignant 230 000 en 2015. Le deuxième estime que les recrutements de cadres connaitraient une croissance plus lente, pour
atteindre 208 000 en 2015. »

Pour 2011, la quasi-totalité des fonctions devrait être orientée à la hausse. La fonction Informatique qui représente à elle seule près de 17% des recrutements totaux, pourrait enregistrer une progression comprise entre +9% et +21%. La fonction Commercial de son côté avoisinerait les 40 000 embauches de cadres.
S’appuyant sur une stratégie volontariste d’un grand nombre d’entreprises en matière d’innovation, la fonction Etudes, Recherche & Développement dépasserait quant à elle les 30 000 recrutements, soit une progression pouvant aller jusqu’à + 11%.

En outre, tous les secteurs connaitraient une hausse des embauches, en particulier l’Industrie et les Services, secteur le plus recruteur du marché. Un seul bémol : la Construction, plus fortement soumise aux aléas conjoncturels et pour laquelle les prévisions sont mitigées : entre -4% et +5%. A noter : ce sont les cadres confirmés et les jeunes cadres qui resteraient les plus courtisés par les recruteurs, les débutants restant encore à la traîne et profitant relativement moins que leurs aînés d’un marché revigoré.

Sur le plan géographique, la grande majorité des régions anticipe des recrutements de cadres à la hausse. C’est le cas en particulier de l’Ile-de-France et de la région Rhône-Alpes qui représentent traditionnellement plus de la moitié des recrutements. En revanche, la Bourgogne et la Basse Normandie seraient moins bien loties que les autres régions de l’Hexagone.

2010, quant à elle, s’est révélée beaucoup plus porteuse que ce que les entreprises avaient envisagé en début d’année. Elle s’est imposée comme une année de redressement après deux années de baisse des recrutements sur le marché. Finalement, ce sont plus de 164 000 cadres qui ont été embauchés alors qu’elles en prévoyaient au maximum 138 000. Cet écart s’explique en grande partie par le poids du contexte économique au moment de l’enquête menée par l’Apec qui avait incité les entreprises à la prudence dans leurs prévisions.

Fév 16

La recherche d’emploi discrète grâce à monster mobile

Monster, spécialiste de la gestion de carrière et du recrutement en ligne, a lancé il y a quelques semaines une application iPhone pensée pour faciliter l’accès à l’emploi de ses utilisateurs. Grâce à ses nombreuses fonctionnalités, elle aide les candidats à trouver les meilleures offres et à postuler à tout moment et de n’importe où. L’application est conçue comme une véritable extension du compte candidat, permettant également de poursuivre ses recherches d’emploi sans utiliser son ordinateur. Monster met en avant qu’il s’agit là d’une fonctionnalité particulièrement intéressante pour les candidats en poste qui souhaitent consulter les annonces sur leur lieu de travail et postuler en toute discrétion.

L’application est gratuite et permet entre autres de :

• Avoir des milliers d’offres « dans la poche » : on peut consulter les annonces pendant sa pause déjeuner, dans le train ou tout simplement durant le week-end, lorsqu’on est au calme.

• Être le-la premier-ère à postuler : l’application Monster est un excellent moyen d’avoir accès aux offres les plus récentes, et ce, dès leur publication. C’est ainsi la garantie de figurer parmi les premiers candidats à postuler aux meilleures annonces.

• Repérer les postes vacants suivant sa localisation : reposant sur une technologie de localisation, l’application identifie les offres d’emploi dans la zone où l’on se trouve, avec des liens Google Maps dédiés.

Jan 22

Conjoncture et stratégies professionnelles des cadres

Tous les six mois, l’Apec interroge un échantillon représentatif de 1 000 cadres du secteur privé en emploi sur leur perception de la situation économique et sur leurs stratégies professionnelles. Cette cinquième enquête réalisée en décembre 2010 reprend une grande partie des questions déjà posées précédemment et permet de suivre l’évolution de l’opinion des cadres sur la conjoncture économique et la situation de leur entreprise, leurs satisfactions professionnelles et leurs perspectives d’évolution.

Les cadres perçoivent une légère amélioration de la situation économique globale. L’amélioration perçue est nettement plus marquée en ce qui concerne leur entreprise.Si leur niveau de satisfaction professionnelle reste stable, les cadres sont proportionnellement plus nombreux à voir leur avenir professionnel avec optimisme. Ils attendent plus souvent des évolutions positives, tant pour leur carrière que pour leur rémunération.

Pour autant, ils sont plus nombreux à penser rester au même poste dans leur entreprise : la part des cadres qui envisagent une mobilité externe ou interne recule.

Leurs stratégies professionnelles se recentrent donc logiquement sur l’interne, alors que les démarches de formation et de bilan attirent moins qu’il y a un an.

Les cadres privilégient plus qu’avant la réflexion personnelle et les échanges avec les proches pour envisager leur évolution professionnelle.

Invités à choisir les trois sujets prioritaires de la politique de ressources humaines de leur entreprise pour 2011, ils se montrent très partagés. Certes, augmenter leur rémunération et être plus à l’écoute de leurs préoccupations sont les deux priorités pour près d’un cadre sur deux, mais l’écart avec la plupart des autres sujets est finalement relativement faible.

Déc 11

CATALYZ : Le 1er salon de recrutement virtuel destiné aux Grandes Ecoles :

Forum Organisation, association œuvrant au rapprochement des étudiants et des entreprises, organise du 13 au 17 décembre le forum CATALYZ. Ce premier salon virtuel de recrutement destiné aux étudiants et cadres issus des Grandes Ecoles a pour objectif d’utiliser les fonctionnalités du web 2.0 pour faciliter la rencontre entre les candidats et les entreprises qui recrutent. A cette occasion, un espace conseil animé par des consultants de l’Apec sera proposé pour accompagner et conseiller les visiteurs dans leur recherche d’emploi.

Le premier salon virtuel destiné aux Grandes Ecoles

L’objectif du Forum CATALYZ est de faciliter la rencontre entre recruteurs et candidats. Il permet un échange interactif et professionnel entre candidats et employeurs. Ce salon totalement gratuit pour les postulants se tiendra du 13 au 17 décembre 2010 et leur permettra de rencontrer 25 entreprises parmi lesquelles L’Oréal, Cap Gemini, GDF-SUEZ, PSA Peugeot Citroën, EDF, Faurecia, Procter & Gamble, Orange, Thalès, Schlumberger ou encore le Groupe EIFFAGE. Plus de 10 000 offres de stages et d’emplois sont à pourvoir.

Un espace conseil animé par des consultants de l’Apec

Partenaire engagé dans le lancement de ce premier salon virtuel de recrutement pour les étudiants et cadres issus des Grandes Ecoles, l’Apec assurera l’accompagnement des visiteurs. Afin de mieux identifier leurs objectifs de carrière et évaluer leurs compétences, un espace conseil leur sera proposé via une plateforme ouverte tout au long de l’évènement.

Oct 29

Demandeurs d’emploi et offres collectées par Pôle emploi en septembre 2010

Les données sur les demandeurs d’emploi sont présentées selon divers regroupements statistiques (catégories A, B, C, D, E). La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans emploi (catégorie A), d’autres exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois (catégorie B), ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C). Par ailleurs, certaines personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de faire des actes positifs de recherche d’emploi : elles sont soit sans emploi et non immédiatement disponibles (catégorie D), soit pourvues d’un emploi (catégorie E).

A compter du 1er juin 2009, la mise en œuvre du revenu de solidarité active (RSA) est susceptible d’affecter sensiblement le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A s’établit à 2 697 100 en France métropolitaine fin septembre 2010. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin août 2010 (+0,2 %, soit 4 600). Sur un an, il croît de 3,9 %.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégories B et C s’établit à 1 302 100 en France métropolitaine fin septembre 2010. En septembre, le nombre de ceux de catégorie B augmente de 0,7 % (+5,4 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C croît de 2,7 % (+17,8 % sur un an).

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C s’établit à 3 999 200 en France métropolitaine fin septembre 2010 (4 249 100 en France y compris Dom). Ce nombre croît de 0,7 % (+28 300) au mois de septembre. Sur un an, il augmente de 6,5 %.

Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 623 600 en France métropolitaine fin septembre 2010. En septembre, le nombre de celles inscrites en catégorie D augmente de 1,5 % et le nombre de celles inscrites en catégorie E est en hausse de 0,7 %.

Pour information : Les données présentées concernent les demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi. La notion de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi est une notion différente de celle de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) : certains demandeurs d’emploi ne sont pas chômeurs au sens du BIT et certains chômeurs au sens du BIT ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

Au-delà des évolutions du marché du travail, différents facteurs peuvent affecter les données relatives aux demandeurs d’emploi : modifications du suivi et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, comportements d’inscription des demandeurs d’emploi… En particulier, à compter du 1er juin 2009, les dispositions relatives aux nouvelles obligations de recherche d’emploi des bénéficiaires du RSA et à leur accompagnement par le service public de l’emploi sont susceptibles d’accroître sensiblement le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi (cf. page 13 et 14 et l’encadré 1, pages 18 et 19). L’ensemble des définitions figurent dans les encadrés 1 et 2, pages 17 à 20 de la publication.

Oct 29

Seuls quelques métiers résistent à la dégradation du marché du travail

En 2009, la crise économique a provoqué une forte baisse de l’emploi dans de nombreux secteurs et une chute générale des tensions sur le marché du travail. Quelques métiers ont bien résisté, essentiellement des métiers de service ; d’autres au contraire ont très fortement subi la crise mais ont rebondi, notamment les métiers industriels ; enfin, certains n’ont pas encore connu de rebond fin 2009.

Ces évolutions conjoncturelles sont à mettre en regard des tendances structurelles mises en exergue par les travaux de prospective des métiers et des qualifications : tertiarisation, féminisation des emplois, polarisation des qualifications et élévation du niveau de formation.

La crise n’a pas remis en cause les principales tendances projetées à l’horizon 2015 mais a pu les amplifier ou les atténuer temporairement. Les évolutions observées dans les métiers de l’aide à la personne, de l’intérim et du BTP viennent illustrer ces éléments.

Oct 27

Sortie des statistiques sur le chomage dans l’Union européenne

Les taux de chômage régionaux ont varié de 2,1% dans la région de Zeeland à 27,1% dans celle de la Réunion

En 2009, les taux de chômage régionaux1 présentaient de fortes disparités dans l’UE27, s’échelonnant de 2,1% dans la région de Zeeland aux Pays-Bas à 27,1% dans le département français d’outre-mer de la Réunion. Entre 2008 et 2009, le chômage a augmenté dans 90% des 271 régions NUTS 22 de l’UE27.

Sur ces 271 régions, 28 avaient un taux de chômage inférieur ou égal à 4,4% en 2009, soit la moitié de la moyenne de l’UE27. Elles incluaient 11 des 12 régions des Pays-Bas, 5 régions d’Autriche, 3 d’Italie, 2 de Belgique, de République tchèque et d’Allemagne, ainsi qu’une région de Bulgarie, de Roumanie et du Royaume-Uni. À l’autre extrême, 13 régions enregistraient un taux égal ou supérieur à 17,8%, soit le double de celui de l’UE27. Elles comprenaient 9 régions en Espagne et les 4 départements français d’outre-mer.

Les données sur le chômage régional, établies sur la base de l’enquête communautaire sur les forces de travail, sont publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Les taux de chômage des femmes ont varié de 2,4% dans la région de Zeeland à 33,6% dans celle de Melilla

Au niveau régional, le taux de chômage des femmes était en 2009 le plus bas dans les régions de Zeeland (2,4%) et d’Utrecht (2,9%) aux Pays-Bas ainsi que dans celle du Tyrol en Autriche (2,9%). Il était le plus élevé dans la région espagnole de Melilla (33,6%) et le département français d’outre-mer de la Réunion (29,0%).

Dans 32 régions, le taux de chômage des femmes était égal ou inférieur à 4,4%, soit la moitié de la moyenne de l’UE27. Elles incluaient 11 des 12 régions des Pays-Bas, 5 régions enAutriche, 4 au Royaume-Uni, 3 en Allemagne, 2 en Belgique, et une en Bulgarie, au Danemark, en République tchèque, en Italie, en Roumanie, en Slovénie et en Slovaquie. À l’autre extrême, 12 régions avaient un taux égal ou supérieur à 17,8%, soit le double de celui de l’UE27: 8 régions en Espagne, et les 4 départements français d’outre-mer.

Les taux de chômage des jeunes ont varié de 4,0% dans la région de Zeeland à 59,3% en Guadeloupe

Les disparités régionales sont, elles aussi, très marquées au niveau du taux de chômage des jeunes. Dans l’UE27 en 2009, les plus faibles taux de chômage des jeunes ont été relevés dans les régions néerlandaises de Zeeland (4,0%), de Gelderland (5,4%), d’Overijssel (5,6%) et d’Utrecht (5,7%), et les plus élevés dans les départements français d’outre-mer de laGuadeloupe (59,3%), de la Martinique (57,6%) et de la Réunion (49,6%).

Le taux de chômage des jeunes était égal ou inférieur à 9,9%, soit la moitié de la moyenne de l’UE27, dans 35 régions: 14 en Allemagne, les 12 régions des Pays-Bas, 5 en Autriche, et une en République tchèque, en Italie, en Slovaquie et au Royaume-Uni. Dans 7 régions, le taux était supérieur ou égal à 39,8%, soit le double de celui de l’UE27: 3 régions en France et enEspagne ainsi qu’une en Italie.

Seule la région de Bremen en Allemagne affichait un taux de chômage des jeunes inférieur au taux de chômage global. Dans trois quarts des régions de l’UE27, le taux de chômage des jeunes était au moins deux fois plus élevé que le taux de chômage total.

Oct 15

Travail intérimaire : Nette progression sur un an

En août, l’emploi intérimaire recule de 0,1%. En un an, il augmente de 21,0%

Fin août 2010, le nombre d’intérimaires s’établit à 614.000, en valeur corrigée des variations saisonnières, soit une baisse mensuelle de 0,1% (-500 emplois intérimaires par rapport à fin juillet 2010). En un an, l’intérim augmente de 21,0% (+106.600 de fin août 2009 à fin août 2010). En volume, le mois d’août présente une évolution mensuelle de -1,1% pour un taux d’évolution annuelle de +19,2%. Seul le tertiaire enregistre une baisse en août Le secteur du tertiaire connaît une baisse de 1,3%. En revanche, l’industrie voit son emploi intérimaire augmenter de 0,7% et la construction progresse de 0,8%. Parmi les principaux secteurs de l’industrie, le secteur «fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques – fabrication de machines» progresse le plus fortement (+4,3%). Il est suivi par le secteur de «l’industrie extractive, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution» (+2,4%). Par contre, le secteur «fabrication d’autres produits industriels» est stable (+0,0%). Parmi les principaux secteurs du tertiaire, les secteurs «administrations publiques, enseignement, santé humaine et action sociale» et «transports et entreposage» augmentent respectivement de +2,5% et +0,6%. Quant aux autres secteurs, ils connaissent une baisse : -3,4% pour le «commerce, réparation d’automobiles et de motocycles», et -2,3% pour les «activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien». Sur un an, toutes les catégories socioprofessionnelles progressent Toutes les catégories socioprofessionnelles enregistrent une évolution annuelle positive de leur emploi intérimaire : +23,6% pour les ouvriers non qualifiés, +23,4% pour les cadres et professions intermédiaires, +21,0% pour les ouvriers qualifiés et +13,0% pour les employés. En août, l’emploi intérimaire progresse dans 9 régions sur 22 En août, la région Lorraine enregistre la plus forte hausse mensuelle (+3,9%). Elle est suivie par les régions Nord-Pas-de-Calais et Centre (respectivement +3,7% et +2,9%). A l’opposé, la région Ile-de-France connaît la plus forte baisse d’effectifs intérimaires (-2,8%). Sur un an, toutes les régions présentent une évolution positive. La région Franche-Comté affiche la plus forte progression (+39,8%). Elle est suivie des régions Lorraine (+37,4%) et Alsace (+34,0%).

Oct 14

Deuxième Salon Européen des Carrières de la Recherche

L’Apec organise au « 104 » à Paris, le 19 novembre 2010, la deuxième édition de RESEARCH, le Salon Européen des Carrières de la Recherche. Cet événement a pour but de promouvoir et valoriser les carrières de chercheur en Europe. RESEARCH permettra de réunir, dans une perspective de recrutement, des doctorants et des chercheurs de toute l’Europe autour de personnalités de la Recherche, d’entreprises et de représentants institutionnels majeurs. Pour participer à ce salon, les chercheurs sont invités à s’inscrire gratuitement sur le site dédié : www.researchcareerfair.com

Articles plus anciens «

« Articles plus récents


Warning: Illegal string offset 'redirect_value' in /home/commu751/public_html/trouverunjob.info/wp-content/plugins/thethe-site-exit-manager/thethe-site-exit-manager.php on line 67